La Chrysomèle du peuplier ou Mélasome du peuplier

Chrysomela populi

preview hoet 00024 chrysomela populi pappelblattkaeferLa Chrysomèle du peuplier appartient à la famille des chrysomèles. Elle vit principalement sur les feuilles des saules et des peupliers, qui forment sa source principale de nourriture.

Les feuilles de ces arbres offrent encore plus à l'insecte. En effet le coléoptère utilise l'acide salicylique qu’elles contiennent pour produire une sécrétion à l’odeur piquante et désagréable afin de maintenir à distance certains de ses ennemis comme les larves de syrphes, un de ses prédateurs (ou tout au moins il essaie ...)

La Cicindèle des sables

Cicindela hybrida

preview hoet 00025 cicindela hybrida sandlaufkaeferLe plus surprenant avec la Cicindèle des sables est qu’elle peut disparaître rapidement. Ce coléoptère semble être extrêmement vigilant. Apparemment, il lui suffit de se sentir observé pour qu’il étende ses ailes et disparaisse rapidement comme une mouche habile.

On l’aperçoit surtout au début de l’été, il s'arrête volontiers dans des zones sablonneuses et ensoleillées. Lorsque l’on connait ses habitudes, on peut le distinguer à son lustre cuivré – néanmoins on ne devrait s'approcher qu'avec une extrême précaution de ce coléoptère inhabituellement rapide.

La Coccinelle asiatique

Harmonia axyridis

Asiatischer Marienkäfer Harmonia axyridisÀ l’origine, la Coccinelle asiatique a été importée d'Asie orientale vers les Etats-Unis, et plus tard aussi vers l’Europe, comme lutte biologique, étant donné que l’on avait découvert que cette espèce exterminait particulièrement beaucoup des pucerons. Au début, on trouvait ce coléoptère uniquement dans des serres. Depuis, il vit aussi dans les espaces naturels, et en automne, à certains endroits, on peut le rencontrer sous forme de grandes nuées.

La coloration de ces coléoptères est excessivement variable. Les ailes extérieures (les élytres) peuvent avoir une coloration allant du jaune clair au rouge foncé, et certains specimens présentent des taches noires si grandes (généralement 19 taches) qu’elles se superposent et que l’on a l’impression de voir un coléoptère noir avec des taches rouges.

Le Criquet ensanglanté

Stetophyma grossum

preview hoet 00054 stetophyma grossum sumpfschreckeLe Criquet ensanglanté préfère les prés humides, les fossés et les marécages ou les bordures des cours d’eau ou tous autres terrains humides. Dans les Alpes, on le trouve parfois à une altitude de plus de 2.000 mètres. Les animaux adultes sont très actifs à peu près de juin à fin octobre, on les trouve souvent là où des prés fauchés jouxtent des terres en jachère. Apparemment les parcelles bigarrées sont très importantes pour cet insecte.

Les Criquets ensanglantés font partie des Oedipodinae. Cet animal est très attirant à cause de sa coloration lie-de-vin qui contraste avec ses rayures longitudinales de couleur vert-jaune au front et à l’avant des ailes.

L’Escargot de Bourgogne

Helix pomatia

preview hoet 00032 helix pomatia weinbergschnecke paarungDe part sa coquille d’environ 40 millimètres de diamètre, les Escargots de Bourgogne sont les plus grands mollusques gastéropodes de nos régions. Leur durée de vie moyenne est de six ans. Des spécimens vivant en captivité peuvent atteindre un âge bien plus élevé. En tout cas, un sol calcaire est nécessaire, étant donné que ces escargots ingèrent régulièrement du calcaire pour la formation de leur coquille.

La période d’accouplement commence en mai. D’abord, les partenaires se lèchent et se palpent  réciproquement en position verticale. Ce n’est qu’après un temps de repos, qui interrompt ce jeu amoureux, que l’un des deux partenaires décoche la « flèche de Cupidon » qui correspond à la transmission des spermatozoides vers l’autre partenaire. Après un autre temps de repos, l’activité change, et c’est l’autre animal qui transmet ses spermatozoides. Quelques semaines plus tard, les deux animaux pondent respectivement 40 à 60 œufs ronds et blanchâtres, dans une cavité qu’ils creusent eux-mêmes dans la terre, puis referment cette cavité après la ponte.

UA-24100054-1